Un scrutin national pour les européennes

lenouveautitre-scrutin-europe-commission

Au vieux débat, déjà tranché, entre coopération ou intégration européenne, notre Président se range du côté des pères fondateurs – Robert Schuman et Jean Monnet – chantre des États-Unis d’Europe. Une Europe divisée en État, unis sous un système politique fédéral… un ancien désir romain.

À l’instar des États-Unis d’Amérique, l’usage de la démocratie pour les affaires du pouvoir fédéral est accessoire. L’Union Européenne ne se soucie pas du premier parti européen : l’abstention. L’Europe a besoin d’élus, nullement d’électeurs.

Le scrutin national européen, Emmanuel Macron en ordre de marche

Après 13 ans d’un scrutin européen découpé en eurocirconscription, le « testing » est fini ! Vouloir rapprocher l’élection européenne des territoires ne fonctionne pas, et les Français s’en démobilisent soigneusement avec l’air de dire : « ça ne m’intéresse pas ! ».

Quelle belle nation. Capable, sans aucun scrupule, de se détourner de son droit souverain, car conscient de la farce. À quoi bon voter pour des représentants, remerciés par les votes législatifs, copinés par leur parti, pour tenir les sièges au chaud d’une assemblée législative privée du pouvoir de proposer des lois ..? Le parlement européen n’est qu’une caisse enregistreuse où chacun des acteurs est gracieusement payé… et cela se sait.

Cette agitation politique de notre chef de gouvernement, scrutin national contre circonscription, ne concerne que nos hauts représentants. Ils se chamaillent à savoir comment éloigner les nations de leur pouvoir souverain ? Comment les unir sous un seul drapeau ? Comment les intégrer à la Grande Nation Européenne ?

Mr. le Président, à vouloir forcer l’uniformisation des nations européennes, vous alimentez les désirs d’être uniques, les revendications des différences… bref, vous alimentez les divisions.

Souvenez-vous, que la nation française n’est fondée que sur le désir de vivre ensemble.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*