Zoom sur Motoi Yamamoto

lenouveautitre-yamamoto-motoi-art-contemporain-artiste-japonais-sel-performance-sculpture

 Coup d’œil sur l’artiste japonais Motoi Yamamoto

Spécialiste du labyrinthe et des lignes tournoyantes, il crée de gigantesques installations in situ et éphémères, avec pour seul ingrédient : le sel. Il l’utilise sous forme de grains fins qu’il répand à même le sol. Et c’est avec ce seul matériel qu’il crée un univers envoûtant et fascinant…

Un matériel hautement symbolique.

Pourquoi le sel ? Dans la culture japonaise il est utilisé dans les rites funéraires comme symbole de purification et de mémoire. Le sel est aussi un conservateur, qui renvoie à la vie dans beaucoup de culture, c’est un élément essentiel. Pour l’artiste, sa démarche est commémorative. Il utilise le sel dans ces œuvres depuis le décès de sa sœur, à la suite d’un cancer du cerveau. Son art se transforme en un véritable exutoire.

Des dessins méditatifs empreints de spiritualité.

À même le sol, il trace avec précision des lignes blanches ininterrompues. Un geste répété inlassablement,  semblable à la manière des moines tibétains lorsqu’ils réalisent leurs mandalas. Un acte créatif ou un instant de méditation sur le caractère éphémère de la vie.

Le motif du labyrinthe, omniprésent dans son œuvre, symbolise la perte de repères, que l’on peut rapprocher avec l’épreuve d’un deuil. C’est une épreuve de minutie et de patiente qui donne naissance à ses créations. Des heures de travail sont nécessaires à la réalisation de ses installations.

Pour un résultat saisissant et ensorcelant…

Voir aussi l’artiste coréen Do Ho Suh

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*